Inspire, un nouveau traitement de l'apnée du sommeil

Article mis a jour le 20.05.2024

Auteur du texte
L'équipe SleepDoctor
Article vérifié
Notre équipe éditoriale, ainsi que nos experts médicaux étudient chaque article avec soin, pour s’assurer de la précision des informations et de la fiabilité des sources
Contenu à jour
Nous vérifions que le contenu de nos articles est en phase avec la littérature scientifique ainsi qu’avec les dernières recommandations des experts
A titre d'information uniquement.
Consultez votre médecin ou prenez RDV gratuite avec notre équipe médicale.
L'apnée du sommeil est une affection courante, mais grave, qui touche des millions de personnes dans le monde. Elle perturbe le sommeil et augmente le risque de développer de nombreux problèmes de santé. Les traitements traditionnels, tels que les appareils de PPC, ont longtemps dominé les options thérapeutiques. Or, ces derniers ne conviennent pas à tout le monde, ou ne sont pas confortables pour certains d’entre nous.

Inspire propose une approche alternative grâce à un dispositif implanté chirurgicalement qui utilise la stimulation nerveuse pour maintenir les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil. Cet article va présenter en détail ce nouveau traitement, en examinant son mécanisme, ses avantages, ses limites, et en le comparant à la thérapie PPC traditionnelle. Le but est de fournir une vue d'ensemble pour aider les personnes à choisir au mieux leurs options de traitement de l'apnée obstructive du sommeil.

Inspire : qu’est-ce que c’est ?

Le traitement Inspire l'est un type de stimulation des voies aériennes supérieures (VAS) conçu pour aider à maintenir les voies aériennes ouvertes pendant le sommeil. Cette méthode est particulièrement utile pour réduire les symptômes associés à l'apnée obstructive du sommeil (AOS).

Voici comment cela fonctionne :

Le traitement Inspire l'est un type de stimulation des voies aériennes supérieures (VAS) conçu pour aider à maintenir les voies aériennes ouvertes pendant le sommeil. Cette méthode est particulièrement utile pour réduire les symptômes associés à l'apnée obstructive du sommeil.

Voici comment cela fonctionne :

1. Tout d'abord, vous devez être évalué pour déterminer si vous êtes éligible au traitement. Si c'est le cas, un médecin certifié par Inspire effectuera une procédure ambulatoire au cours de laquelle un dispositif de surveillance sera implanté dans votre poitrine. Une seconde incision est pratiquée sous le menton pour placer un stimulateur nerveux.

2. Par la suite, ces deux composants collaborent et travaillent en synergie pour améliorer votre respiration pendant votre sommeil. Le dispositif de surveillance implanté dans votre poitrine suit vos schémas respiratoires et, si nécessaire, envoie des signaux au stimulateur nerveux. Ce dernier envoie alors de légères pulsations au nerf qui contrôle le mouvement de votre langue, la poussant légèrement vers l'avant. Cette action permet de dégager les voies respiratoires, facilitant ainsi la respiration.

Le dispositif implanté dans votre corps est sous votre contrôle et n'est actif que lorsque vous le mettez en marche à l'aide d'une télécommande avant de vous endormir. Vous pouvez ainsi gérer le moment où le traitement est actif, en veillant à ce qu'il ne fonctionne pendant le sommeil que lorsqu'il est nécessaire.

Les avantages et les inconvénients

Le traitement de l'apnée du sommeil Inspire offre de nombreux avantages, ainsi que quelques considérations qu'il est important de garder en tête.

Inspire vs le traitement par PPC

Le traitement par pression positive continue (PPC) et le traitement de l'apnée du sommeil Inspire visent tous deux à ouvrir les voies respiratoires pour améliorer la respiration, mais ils le font via des mécanismes très différents.

Quelle est la différence entre Inspire et un traitement PPC ?

Les appareils PPC fonctionnent en délivrant de l'air sous pression dans les voies respiratoires, via un masque. Cette pression constante empêche ces dernières de s'affaisser, garantissant ainsi qu'elles restent ouvertes toute la nuit pour une bonne fonction respiratoire. Malgré son efficacité, le port d'un masque PPC pendant toute la nuit est inconfortable pour de nombreuses personnes, en particulier pour celles qui dorment sur le côté ou sur le ventre [1]. Le masque peut se déplacer, provoquant des fuites d'air et réduisant son efficacité.

En revanche, le traitement Inspire libère les voies respiratoires en utilisant une approche différente. Il s'agit d'un petit appareil, implanté chirurgicalement sous la peau, qui surveille vos habitudes respiratoires. Lorsqu'il détecte un besoin, il envoie de légères impulsions à un nerf qui contrôle le mouvement de la langue, la déplaçant ainsi vers l'avant afin d’empêcher l'obstruction des voies respiratoires. Cette méthode élimine le besoin de recourir à des appareils externes tels que les masques, mais elle nécessite une intervention chirurgicale, un suivi médical permanent et peut ne pas convenir à tous les patients souffrant d'apnée du sommeil. En outre, le coût de ce traitement peut varier considérablement en fonction de la couverture de l'assurance maladie.

Outre la PPC et Inspire, il existe d'autres traitements pour l'apnée du sommeil. Il s'agit notamment de protège-dents buccaux qui ajustent la position de la langue ou de la mâchoire pour améliorer le flux d'air, et de diverses procédures chirurgicales visant à élargir l'espace respiratoire, soit en retirant les tissus obstructifs, soit en repositionnant la langue ou la mâchoire.

Chaque méthode, qu'il s'agisse de PPC, d'Inspire ou d'un traitement alternatif, présente des avantages et des inconvénients distincts. Les patients sont encouragés à tenir compte de leur confort personnel, de leur éligibilité médicale et des coûts potentiels lorsqu'ils choisissent le traitement le plus approprié à leur état.

Inspire est-il meilleur que la PPC ?

Bien qu'une étude récente indique que 94 % des patients qui ont utilisé Inspire l'ont préféré à la PPC, cela ne signifie pas nécessairement que l'un est supérieur à l'autre ; il s'agit simplement d'options différentes pour traiter l'apnée du sommeil [2]. Le choix entre Inspire et la PPC dépend en grande partie de facteurs individuels tels que votre état de santé spécifique, vos préférences personnelles en matière de confort et votre mode de vie.

Lorsque vous envisagez d'utiliser Inspire comme option de traitement, vous devez vous poser plusieurs questions :
  • Quels sont les coûts globaux associés au traitement Inspire, y compris l'appareil et l'intervention chirurgicale ?
  • Votre assurance maladie couvre-t-elle le dispositif Inspire et les interventions chirurgicales nécessaires ?
  • Êtes-vous disposé et apte à subir une intervention chirurgicale pour implanter le dispositif ?
  • Êtes-vous prêt à subir d'éventuelles interventions chirurgicales supplémentaires, comme le remplacement de la batterie du dispositif tous les 11 ans ?

Ces questions peuvent vous aider à prendre une décision et à choisir un traitement de l'apnée du sommeil qui corresponde à vos besoins médicaux, à votre situation financière et à vos préférences personnelles.
Êtes-vous satisfait de votre traitement pour l'apnée du sommeil ?
Vous n'êtes pas seul. 60 % des personnes ont le même problème. Obtenez un RDV gratuit avec notre infirmière et nous vous aiderons.
5.0 note sur Google

Inspire : comment ça fonctionne ?

Le traitement Inspire ouvre les voies respiratoires en ajustant la position de la langue, l'empêchant ainsi de les obstruer. Ce système est composé de trois éléments principaux : un moniteur respiratoire, un stimulateur nerveux et une télécommande.

Voici comment il fonctionne : Avant de vous coucher, vous utilisez la télécommande pour activer le dispositif. Une fois allumé, le moniteur, implanté dans la partie supérieure de votre poitrine, commence à suivre votre respiration. Il communique avec le stimulateur nerveux situé sous votre menton chaque fois que vous inspirez. En réponse, le stimulateur envoie une légère impulsion au nerf qui contrôle le mouvement de votre langue. Cette stimulation déplace doucement votre langue vers l'avant, libérant ainsi les voies respiratoires et permettant à l'air de circuler librement.

Ce mécanisme améliore considérablement la respiration pendant le sommeil, ce qui contribue à réduire les symptômes courants de l'apnée du sommeil tels que le ronflement, les arrêts brusques de la respiration, le halètement ou l'étouffement. La qualité globale du sommeil s'en trouve améliorée. Si les utilisateurs peuvent ressentir la sensation de pulsation lorsqu'ils sont éveillés, elle devient généralement imperceptible une fois qu'ils se sont endormis. La stimulation est conçue pour être subtile et ne devrait pas causer de gêne ou de douleur, ce qui garantit qu'elle n'interfère pas avec votre capacité à passer une bonne nuit de repos. En outre, le dispositif implanté dans la poitrine ne devrait pas causer de gêne.

Qui peut utiliser Inspire ?

Tout comme les appareils de PPC et les autres interventions médicales, le traitement Inspire ne convient pas à tout le monde. Pour être considéré comme un candidat à ce dispositif, les personnes doivent répondre à des critères spécifiques :

  • Diagnostic : vous devez avoir des antécédents documentés et un diagnostic d'apnée obstructive du sommeil modérée à sévère.
  • Traitements antérieurs : Vous devez avoir essayé d'utiliser la PPC sans succès, ce qui indique que les thérapies conventionnelles n'ont pas été efficaces pour vous.
  • Indice de masse corporelle : Votre indice de masse corporelle (IMC) doit être inférieur à 35, car un IMC élevé peut affecter l'efficacité du traitement Inspire.
  • Âge requis : Vous devez avoir 18 ans ou plus pour bénéficier de ce traitement.

Il s'agit là des conditions de base, mais pour aider davantage les candidats potentiels, le site web d'Inspire propose un questionnaire qui vous aidera à définir votre éligibilité au traitement. Un médecin formé par Inspire vous contactera ensuite pour discuter de votre situation et confirmer si vous pouvez être un bon candidat pour le dispositif. Cette étape est cruciale, car elle permet de s'assurer que le traitement correspond bien à vos besoins médicaux spécifiques et à votre situation.

Y a-t-il des risques associés à Inspire ?

Bien que le traitement Inspire soit généralement sûr, comme toute intervention chirurgicale, il comporte des risques. Le plus souvent, les patients peuvent présenter des complications mineures, telles qu'un gonflement au niveau des incisions, une douleur ou une infection. Une faiblesse temporaire de la langue peut également survenir. Si vous rencontrez ce genre de complications, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments adaptés pour les traiter rapidement.

Il est important de noter que la plupart des risques chirurgicaux associés à Inspire sont mineurs et disparaissent souvent d'eux-mêmes. Cependant, il existe toujours une légère possibilité de rencontrer des complications plus graves, telles que des problèmes prolongés au niveau de la langue, comme la paralysie ou l'atrophie. Pour minimiser le risque de telles complications, il est essentiel de fournir à votre médecin un historique complet et précis de votre état de santé. Cela lui permet d'évaluer plus efficacement votre aptitude à subir ou non l'intervention et de prendre toutes les précautions nécessaires pour réduire les risques chirurgicaux potentiels.

Outre les risques chirurgicaux, certains patients peuvent ressentir une gêne ou d'autres effets secondaires liés au dispositif Inspire lui-même. Il peut s'agir de sensations telles qu'une sécheresse buccale, une gêne au niveau de la langue ou une prise de conscience de la présence du dispositif [3]. En règle générale, ces effets secondaires sont temporaires et peuvent souvent être atténués en ajustant les paramètres du dispositif sous la supervision de votre médecin. Il est courant que les effets secondaires s'atténuent avec le temps, à mesure que le corps s'adapte à l'appareil.

Quand consulter un médecin ?

Vivre avec une apnée obstructive du sommeil non traitée peut être néfaste et même mettre la vie en danger. Le SAOS non traité provoque non seulement des symptômes généraux tels que la somnolence et l'irritabilité, mais augmente également le risque de problèmes de santé graves tels que les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, l'hypertension et le diabète. En outre, le manque de sommeil associé à le SAOS peut conduire à des accidents en raison de l'altération du fonctionnement quotidien.

Pour bénéficier du traitement Inspire, vous devez être qualifié par un médecin formé par Inspire. Commencez par répondre à un questionnaire afin de déterminer si vous pouvez bénéficier de l'appareil.
Si vous pensez souffrir d'apnée du sommeil, mais que vous avez des doutes, faites un test gratuit en ligne qui vous permettra d'évaluer votre risque d'apnée du sommeil en seulement trois minutes.

Questions fréquentes

Quels sont les inconvénients du dispositif Inspire ?

Les inconvénients du dispositif Inspire sont principalement son coût et la nécessité d'une implantation chirurgicale. Les dépenses peuvent être considérables, ce qui peut poser un problème financier en fonction de la couverture d'assurance. En outre, la nécessité d'implanter le dispositif par voie chirurgicale implique de subir une procédure médicale qui comporte les risques habituels associés à la chirurgie et nécessite une période de convalescence.

L'appareil Inspire pour l'apnée du sommeil fonctionne-t-il vraiment ?

L'efficacité du dispositif Inspire est confirmée par les commentaires des patients. Les personnes se déclarent généralement satisfaites de leur expérience avec Inspire, bien que dans certains cas, elles notent que le processus de recherche du réglage correct de la tension peut prendre plusieurs mois.

Peut-on voyager en toute sécurité avec le dispositif Inspire ?

L'appareil Inspire peut passer sans danger les contrôles de sécurité dans les aéroports, y compris les scanners à ondes millimétriques et les détecteurs de métaux. Toutefois, il est possible que l'appareil déclenche un détecteur de métaux. Pour faciliter les contrôles de sécurité, il est recommandé d'avoir sur soi sa carte d'identification Inspire, qui atteste de l'implantation du dispositif médical. En outre, le fait d'informer à l'avance le personnel de sécurité de l'existence du dispositif permet d'éviter tout retard ou toute complication au cours du processus de contrôle.
Sources