Quel est le prix des appareils PPC pour l'apnée du sommeil ?

10.06.2024

Auteur du texte
L'équipe SleepDoctor
Article vérifié
Notre équipe éditoriale, ainsi que nos experts médicaux étudient chaque article avec soin, pour s’assurer de la précision des informations et de la fiabilité des sources
Contenu à jour
Nous vérifions que le contenu de nos articles est en phase avec la littérature scientifique ainsi qu’avec les dernières recommandations des experts
A titre d'information uniquement.
Consultez votre médecin ou prenez RDV gratuitement avec notre équipe médicale.
Si l'on vous a diagnostiqué une apnée du sommeil, vous envisagez peut-être d'utiliser un appareil de PPC pour améliorer la qualité de votre sommeil et votre santé en général. Cependant, comprendre les coûts impliqués peut être décourageant. Les appareils de PPC, ainsi que leurs accessoires essentiels, représentent un investissement important, et il est essentiel d'en maîtriser les aspects financiers. Ce guide vous aidera à comprendre l'éventail des prix des appareils de PPC et de leurs accessoires, à explorer les possibilités de couverture d'assurance et vous donnera des conseils sur la manière de gérer efficacement ces coûts.

Quel est le prix d'un appareil de PPC ?

Le prix des appareils de pression positive (PAP), tels que les appareils PPC, varie généralement entre 700 et 1 000 euros. Cette large fourchette de prix s'explique par les différences de marque, de modèle et de caractéristiques des appareils.

Il existe trois principaux types d'appareils de PPC, chacun étant conçu pour répondre à des besoins différents :

  • Pression positive continue (PPC) : Ce type d'appareil délivre un flux d'air régulier à une pression constante, que vous inspiriez ou expiriez. C'est le point de départ le plus courant du traitement de l'apnée obstructive du sommeil. Les appareils PPC coûtent généralement entre 700 et 1 000 euros.

  • Pression positive des voies aériennes Bilevel (BiPAP ou BPAP) : Les appareils Bilevel offrent différents réglages de pression pour l'inspiration et l'expiration. Ces appareils peuvent également aider à résoudre des problèmes respiratoires plus complexes. Le coût des appareils BiPAP varie généralement entre 1 000 et 5 000 euros.

  • Pression positive autoréglable (APAP) : Les appareils APAP fournissent une pression d'air variable en fonction de vos habitudes respiratoires. L'appareil utilise des capteurs pour ajuster la pression en fonction des besoins pendant l'inspiration et l'expiration. Le prix des appareils APAP se situe entre 700 et 1 400 euros.

Combien coûtent les masques et accessoires PPC ?

L'utilisation d'un appareil de PPC nécessite un masque et divers accessoires. Bien que vous receviez probablement ces articles lorsque vous commencez le traitement PPC, ils devront être remplacés périodiquement, ce qui entraîne des coûts récurrents qui dépassent le coût initial de l'appareil.

Combien coûtent les masques PPC ?

La plupart des masques PPC coûtent entre 60 et 200 euros, le prix dépendant du type, de la conception et de la fabrication du masque.

Il est essentiel de trouver le bon masque pour maximiser les bénéfices de la thérapie PPC. Le masque doit être suffisamment confortable pour être porté toutes les nuits et s'ajuster correctement pour éviter les fuites d'air, qui peuvent réduire l'efficacité du traitement. Vous aurez peut-être l'occasion de tester différents masques au cours d'une étude du sommeil, et il est courant d'en essayer plusieurs avant de trouver le bon. Suivez les instructions de votre médecin ou du fabricant pour savoir comment garder votre masque propre et quand le remplacer.

Il existe trois principaux types de masques PPC :

  • Masques nasaux : Ils couvrent la majeure partie du nez et délivrent de l'air sous pression dans les narines. Les masques nasaux coûtent généralement entre 60 et 130 euros.
  • Masques complets : Également appelés masques oronasaux, ils couvrent à la fois la bouche et le nez. Ils s'étendent généralement de la lèvre inférieure à l'arête du nez, mais leur taille et leur forme peuvent varier. Les masques complets coûtent généralement entre 70 et 200 euros.
  • Oreillers nasaux : Ils se placent juste sous les narines, sans couvrir l'arête du nez. Ils doivent former un joint avec les narines et coûtent généralement entre 60 et 150 euros.

Le type de masque dont vous avez besoin peut dépendre de vos habitudes respiratoires et des réglages de pression de votre appareil PPC. Par exemple, les personnes qui respirent par la bouche ou qui ont besoin d'une pression élevée peuvent ne pas être en mesure d'utiliser des masques nasaux ou des oreillers.

Outre le masque lui-même, d'autres éléments liés au masque doivent être remplacés de temps à autre :

  • Le harnais ou les sangles : Ces accessoires maintiennent fermement le masque sur le visage. Leur taille et leur conception dépendent du masque que vous utilisez. Si le harnais s'use ou se salit, il peut être nécessaire de le remplacer, ce qui coûte généralement entre 20 et 70 euros.

  • Coussins de masque : Ils se placent à l'intérieur du masque pour créer un joint confortable contre votre visage. Le coussin doit être adapté à votre masque spécifique et coûte généralement entre 20 et 40 euros.
Dépistage gratuit en ligne
Prenez 3 minutes pour évaluer votre risque d'apnée du sommeil
Dr Thierry CASTERA, médecin du sommeil

Combien coûtent les autres accessoires PPC ?

Pour garantir le bon fonctionnement de votre appareil de PPC, certains accessoires doivent être remplacés périodiquement. Voici un aperçu de ces articles essentiels et de leur coût habituel :

  • Filtre à air : Les appareils PPC utilisent des filtres pour éliminer la poussière et les particules indésirables de l'air. Les filtres peuvent être lavables ou jetables. Les instructions du fabricant indiquent la fréquence de nettoyage ou de remplacement du filtre. Les filtres jetables coûtent généralement 15 euros ou moins.

  • Tuyau : Le tuyau ou tube relie l'appareil au masque, transportant l'air sous pression. Le coût de remplacement d'un tuyau PPC standard varie entre 20 et 50 euros, selon la longueur et le type. Les tuyaux spéciaux, comme les tuyaux chauffants, sont généralement plus chers.

  • Humidificateur : La plupart des appareils PPC sont équipés d'un humidificateur intégré qui humidifie l'air et prévient la sécheresse et l'irritation. Si le réservoir d'eau de l'humidificateur se brise, son remplacement coûte généralement entre 15 et 40 euros.

Quel est le coût des produits de nettoyage ?

Il est essentiel de maintenir la propreté de votre machine PPC pour éviter que les germes ne s'accumulent et n'affectent votre santé. La plupart des produits de nettoyage pour une machine PPC coûtent moins de 30 euros. Il est essentiel de suivre les instructions de nettoyage figurant dans le manuel d'utilisation de votre appareil afin d'éviter tout dommage et d'assurer un entretien adéquat.

Voici quelques produits de nettoyage PPC courants dont vous pourriez avoir besoin :

  • Lingettes pour masque : Ces lingettes jetables sont utilisées pour enlever la saleté de votre masque. Un paquet de lingettes coûte généralement entre 10 et 15 euros.
  • Savon : Les savons ou sprays spéciaux conçus pour nettoyer les masques et les tuyaux de PPC coûtent généralement entre 6 et 10 euros.
  • Brosse à tube : Une brosse ou une baguette pour tube permet de nettoyer l'intérieur du tuyau. Ces brosses coûtent généralement entre 15 et 20 euros.
  • Désinfectant : les désinfectants spécialisés pour PPC, utilisés pour nettoyer en profondeur les pièces de votre appareil, coûtent généralement entre 15 et 30 euros.

Bien qu'il existe des appareils de nettoyage pour PPC utilisant de l'ozone ou des rayons UV, les experts n'ont pas approuvé ces appareils et ont émis des doutes quant à leur sécurité et à leur efficacité. Il est préférable de s'en tenir aux méthodes et fournitures de nettoyage recommandées pour votre appareil de PPC.

L'assurance couvre-t-elle une machine PPC ?

L'utilisation d'un appareil d'apnée du sommeil est remboursée par l'Assurance maladie. Pour bénéficier de la prise en charge au titre du forfait hebdomadaire de pression positive continue, votre médecin prescripteur (pneumologue, cardiologue, neurologue, médecin titulaire d'un DES de sommeil...) doit demander une entente préalable. Elle est acceptée en cas d'apnée sévère. Le renouvellement est possible si les deux conditions suivantes sont remplies :
  • L'appareil est utilisé au minimum 3 heures par nuit, sur une période de 24 heures.
  • L'efficacité du traitement PPC est prouvée.

La prise en charge doit être renouvelée chaque année.

L'apnée du sommeil n'est pas reconnue comme une Affection de Longue Durée (ALD) par l'Assurance maladie. Elle n'est donc pas prise en charge à 100 % par cette dernière. Concrètement, l'Assurance maladie rembourse ces appareils à hauteur de 65 % de sa base de remboursement, fixée à 24,54 euros. Or, l'achat d'un appareil respiratoire pour l'apnée du sommeil coûte en moyenne 700 euros, le reste à charge demeure donc important pour un patient (en moyenne plus de 10 euros par semaine). Pour réduire cette dépense, la souscription d'une mutuelle de santé peut compléter ce remboursement.

En pratique, il faut s'assurer que la mutuelle choisie rembourse bien ces dispositifs médicaux. Vous devez également vérifier le pourcentage de la base de remboursement de l'Assurance maladie sur lequel cette mutuelle remboursera ces dispositifs. Plus ce pourcentage est élevé, meilleur est le remboursement.

Devriez-vous payer vous-même un appareil de PPC ?

Vous pouvez envisager d'acheter vous-même un appareil de PPC si vous n'avez pas d'assurance ou si votre régime d'assurance n'offre qu'une couverture minimale pour un appareil de PPC.

Pour obtenir un appareil PPC, vous aurez besoin d'une ordonnance de votre médecin. Une fois que vous avez cette ordonnance, vous pouvez explorer les différentes possibilités d'achat de l'appareil.

Si votre régime d'assurance prévoit une franchise élevée ou une couverture limitée de l'appareil de PPC, il peut être financièrement judicieux d'acheter un appareil par vos propres moyens. Cependant, n'oubliez pas que sans couverture d'assurance, vous devrez assumer tous les coûts initiaux et récurrents, y compris les accessoires PPC. En outre, ces dépenses ne seront pas prises en compte dans le calcul de la franchise de votre assurance.

Quel est le moyen le moins cher d'acheter un appareil PPC ?

Il n'existe pas de solution unique pour acheter un appareil PPC, mais plusieurs étapes peuvent vous aider à trouver l'option la plus abordable :

  • Demandez à votre médecin : Demandez à votre médecin une liste des appareils PPC acceptables ou recommandés.
  • Vérifiez la couverture d'assurance : Consultez votre régime d'assurance pour connaître le montant de la prise en charge de chaque appareil recommandé.
  • Obtenez des documents : Obtenez de votre assureur une documentation détaillée sur la prise en charge de la PPC.
  • Étudier les plans de paiement : Demandez si votre assurance ou le fournisseur de l'équipement propose un plan de paiement pour échelonner le coût.
  • Comparez les prix en ligne : Regardez en ligne pour voir ce qu'il en coûte d'acheter soi-même un appareil recommandé.

Pour économiser de l'argent, certaines personnes envisagent d'acheter un appareil PPC remis à neuf. Bien que cette option puisse être moins chère, il est difficile de s'assurer de la qualité et de la fiabilité de l'appareil, et il peut ne pas y avoir de protection de la garantie s'il s'avère défectueux.

L'achat d'un appareil de PPC d'occasion auprès de particuliers ou sur des marchés en ligne n'est généralement pas recommandé. Il peut être difficile de vérifier si l'appareil fonctionne bien ou s'il a été correctement entretenu.

Existe-t-il d'autres ressources pour payer les appareils PPC ?

Le coût d'une machine PPC et de ses accessoires peut être un obstacle au traitement de l'apnée du sommeil. Si vous avez des difficultés financières, plusieurs ressources peuvent vous aider :

  • Le cabinet du médecin ou le service d'aide financière : Si votre médecin travaille dans un hôpital ou dans un cabinet médical de groupe, son cabinet ou son service d'aide financière peut vous aider ou vous conseiller sur la manière de gérer les coûts.
  • Département de la santé de l'État : Contactez le service de santé de votre État pour connaître les programmes ou les ressources qui peuvent aider à couvrir le coût des appareils de PPC.
  • Organisations à but non lucratif : Les organisations locales, régionales ou nationales à but non lucratif axées sur la santé publique peuvent offrir un soutien ou une aide financière pour des dispositifs médicaux tels que les appareils de PPC.

Questions fréquentes

Qui fournit l'appareil d'apnée du sommeil ?

Les sociétés d'équipement médical durable (DME), les pharmacies, les magasins de fournitures médicales et les détaillants en ligne fournissent des appareils d'apnée du sommeil sur prescription médicale.

Quel est le meilleur appareil pour l'apnée du sommeil ?

Le meilleur appareil dépend de vos besoins : PPC pour l'apnée obstructive du sommeil, BiPAP pour les problèmes respiratoires complexes et APAP pour la pression variable. Consultez votre médecin pour choisir le bon appareil.

Quel est le coût moyen d'une machine PPC ?

Le coût moyen varie entre 700 et 1 000 euros, en fonction de la marque, du modèle et des caractéristiques.

Puis-je acheter un appareil de PPC seul ?

Oui, sur prescription de votre médecin, vous pouvez acheter un appareil PPC auprès de sociétés de DME, de pharmacies, de magasins de matériel médical ou de détaillants en ligne.
Dépistage gratuit en ligne
Prenez 3 minutes pour évaluer votre risque d'apnée du sommeil
Dr Thierry CASTERA, médecin du sommeil
À découvrir également
À découvrir également
31.05.2024
10.06.2023
01.08.2023