Quels sont les types de machines pour l'apnée du sommeil ?

11.06.2024

Auteur du texte
L'équipe SleepDoctor
Article vérifié
Notre équipe éditoriale, ainsi que nos experts médicaux étudient chaque article avec soin, pour s’assurer de la précision des informations et de la fiabilité des sources
Contenu à jour
Nous vérifions que le contenu de nos articles est en phase avec la littérature scientifique ainsi qu’avec les dernières recommandations des experts
A titre d'information uniquement.
Consultez votre médecin ou prenez RDV gratuitement avec notre équipe médicale.
Principaux enseignements
  • Il existe plusieurs types d'appareils de PPC : PPC, APAP, BiPAP, PPC de voyage, chacun étant conçu pour répondre à des besoins thérapeutiques différents.
  • La prescription d'un médecin ou d'un médecin du sommeil est nécessaire pour obtenir un appareil de PPC, dont le coût est souvent partiellement pris en charge par l'Assurance maladie et les assurances complémentaires.
  • Consultez un médecin pour déterminer la machine à pression positive la mieux adaptée à votre état et à vos besoins spécifiques, afin de garantir un traitement efficace et confortable de l'apnée du sommeil.
L'apnée du sommeil est un trouble du sommeil grave qui touche des millions de personnes dans le monde. Caractérisée par des interruptions répétées de la respiration pendant le sommeil, elle peut entraîner divers problèmes de santé, notamment la fatigue diurne, l'hypertension artérielle et même des maladies cardiaques. L'un des traitements les plus efficaces de l'apnée du sommeil est la thérapie par pression positive des voies aériennes (PAP), qui aide à maintenir les voies aériennes ouvertes en délivrant de l'air sous pression.

Dans cet article, nous allons explorer les différents types d'appareils de PPC disponibles, notamment les appareils de PPC, d'APAP, de BiPAP et de PPC de voyage. Nous discuterons de leurs caractéristiques, de leurs avantages et de la manière de choisir l'appareil le mieux adapté à vos besoins.

Types de machines à pression positive

La pression positive des voies aériennes (PAP) est une thérapie de ventilation mécanique non invasive conçue pour aider les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil (SAHOS) ou d'autres conditions respiratoires en délivrant de l'air sous pression pour maintenir leurs voies aériennes ouvertes.

Une installation typique de PAP comprend trois éléments principaux : un masque, un tuyau et une petite unité de table qui se branche sur une prise murale. Le masque, qui crée un joint sur le nez et la bouche ou uniquement sur le nez, est relié à la machine à pression positive par le tuyau. L'unité de table pressurise et pompe l'air à travers le tuyau jusqu'au masque, assurant un flux d'air continu dans les voies respiratoires de l'utilisateur.

Les machines à pression positive mesurent la pression de l'air en centimètres d'eau (cm H2O). Ces appareils peuvent varier en termes de niveaux de pression, de réglages de la pression et de taille globale [1]. Les réglages de la pression thérapeutique de la PPC vont généralement de 4 à 20 cm H2O, bien que de nombreuses personnes diagnostiquées avec un SAOS trouvent leur traitement efficace à des niveaux de pression compris entre 8 et 10 cm H2O.

Bien que le terme PPC soit souvent utilisé comme un terme général, il existe en fait plusieurs types distincts d'appareils de PPC, chacun étant conçu pour répondre à des besoins thérapeutiques différents.

Machines PPC

La pression positive continue (PPC) est le type de thérapie PAP le plus répandu. Les appareils PPC délivrent un flux constant d'air sous pression pour maintenir les voies aériennes supérieures ouvertes pendant le sommeil, évitant ainsi les interruptions de la respiration. Certains appareils PPC sont dotés d'un réglage d'allègement de la pression qui réduit légèrement la pression pendant l'expiration, ce qui rend le processus respiratoire plus confortable pour l'utilisateur.

Avant de commencer le traitement PPC, il est essentiel de trouver le bon niveau de pression d'air. En général, un spécialiste détermine ce niveau au cours d'une étude du sommeil pendant la nuit. Lorsque vous recevez votre appareil PPC pour l'utiliser à la maison, il est déjà programmé avec ce réglage prédéterminé. Ce type de configuration est connu sous le nom de PPC à niveau fixe, ce qui garantit que vous recevez la pression précise nécessaire à un traitement efficace.

Appareils APAP

Les appareils à pression positive autoréglable (APAP), également connus sous le nom d'auto-PPC, ajustent automatiquement la pression en fonction de votre rythme respiratoire. Cette fonction rend les appareils APAP plus confortables pour les dormeurs dont la pression doit varier entre les différentes positions de sommeil ou pour ceux qui ont du mal à tolérer la pression constante de la thérapie PPC. En répondant à vos besoins spécifiques tout au long de la nuit, les appareils de PPC offrent une approche plus personnalisée et adaptable du traitement.

Lorsque vous recevez un appareil de PPC, le médecin fixe généralement une limite supérieure et une limite inférieure pour la pression de l'air. Le logiciel de l'appareil ajuste alors automatiquement la pression d'air dans les limites prescrites, garantissant que vous recevez le niveau optimal de soutien en fonction de vos schémas respiratoires tout au long de la nuit.
Dépistage gratuit en ligne
Prenez 3 minutes pour évaluer votre risque d'apnée du sommeil
Dr Thierry CASTERA, médecin du sommeil

Appareils BiPAP

Les appareils de pression positive à deux niveaux (BiPAP ou BPAP) offrent deux réglages de pression distincts, une pression plus élevée pendant l'inspiration et une pression plus faible pendant l'expiration. Les appareils BiPAP prennent souvent en charge une plage de pression plus large, allant jusqu'à 30 cm H2O.

Les niveaux de pression optimaux pour la thérapie BiPAP sont généralement déterminés lors d'une étude du sommeil pendant la nuit, puis programmés dans votre appareil BiPAP. Ces réglages personnalisés permettent d'éviter les interruptions de la respiration et de réduire les ronflements et autres perturbations respiratoires.

Un appareil BiPAP peut être configuré dans l'un des trois modes suivants :

  • Mode spontané (S) : Dans ce mode, la machine demande à l'utilisateur d'initier chaque respiration avant de délivrer de l'air à travers le masque. Comme les appareils de PPC et d'APAP, il repose sur la respiration spontanée de l'utilisateur.
  • Mode spontané temporisé (S/T) : Ce mode comprend une minuterie. Si l'utilisateur ne commence pas à respirer pendant une période déterminée, la machine pompe automatiquement de l'air dans les voies respiratoires. Dans le cas contraire, elle envoie de l'air lorsque l'utilisateur commence à respirer.
  • Mode temporisé (T) : En mode temporisé, la machine n'attend pas que l'utilisateur commence à respirer spontanément. Au lieu de cela, elle délivre de l'air à intervalles réguliers, assurant ainsi une assistance respiratoire constante tout au long de la nuit.

Appareils PPC de voyage

Les appareils de PPC de voyage fonctionnent de la même manière que les appareils de PPC traditionnels, mais ils sont conçus pour être portatifs. Ces appareils sont généralement petits et légers, ce qui les rend faciles à transporter en voyage. En outre, certains modèles sont approuvés par la FAA, ce qui permet de les utiliser pendant les vols, bien qu'il soit important de vérifier les politiques spécifiques de votre compagnie aérienne avant de voyager.

Lorsque vous prenez l'avion, vous pouvez emporter un appareil PPC de voyage ou un autre appareil de PPC dans votre bagage à main. Cependant, vous devrez le retirer temporairement au point de contrôle de sécurité de la TSA pour un contrôle aux rayons X.

Principales différences entre les machines à pression positive

La principale différence entre les appareils de PPC réside dans le réglage de la pression. Les appareils de PPC et de PPC de voyage délivrent un niveau de pression constant et stable tout au long de la nuit. Les appareils APAP, quant à eux, ajustent automatiquement leur pression de sortie en fonction de votre rythme respiratoire. Les appareils BiPAP offrent des réglages de pression différents pour l'inspiration et l'expiration, offrant une pression plus élevée lorsque vous inspirez et une pression plus faible lorsque vous expirez.

Quel type de machine à pression positive est le mieux adapté à votre cas ?

Un médecin peut vous aider à déterminer si le traitement par PPC vous convient et à choisir le type d'appareil le mieux adapté à vos besoins et à votre état de santé. Bien que le traitement par PPC soit souvent le traitement de première intention de l'apnée obstructive du sommeil, les appareils APAP et BiPAP peuvent être bénéfiques pour les personnes qui ont des difficultés avec le traitement traditionnel par PPC. La consultation d'un professionnel de la santé permet de s'assurer que vous recevez le traitement le plus approprié et le plus efficace pour votre situation spécifique.

LA PPC

La PPC est souvent le premier traitement pour les personnes souffrant d'apnée obstructive du sommeil qui n'ont pas d'autres problèmes respiratoires [2]. En général, le niveau de pression de l'appareil PPC est déterminé lors d'une étude du sommeil. Cela permet de s'assurer que l'appareil est réglé sur la pression optimale pour maintenir les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil.

APAP

Un appareil APAP peut être recommandé si vous souffrez d'un SAOS modéré à sévère et que vous n'avez pas d'autres problèmes de santé qui pourraient interférer avec votre respiration. Contrairement à la CPAP, les niveaux de pression d'un appareil APAP sont réglés automatiquement par l'appareil et non par un spécialiste du sommeil au cours d'une nuit d'étude [3].

L'APAP peut également être suggéré si vous :

  • Vous ressentez une gêne due à des pressions élevées lors de l'utilisation d'un appareil PPC avec un niveau de pression fixe.
  • Vous avez des changements fréquents dans vos schémas respiratoires liés à votre position de sommeil, à la congestion nasale, à la consommation d'alcool ou de certains médicaments.
  • Vous habitez loin d'une clinique du sommeil, ce qui rend difficile des ajustements fréquents.

BiPAP

La BiPAP n'est généralement pas utilisée comme traitement initial pour les personnes souffrant de SAOS. Elle peut être utilisée si la thérapie PPC n'est pas efficace ou si vous avez d'autres problèmes respiratoires qui surviennent pendant le sommeil, selon l'avis de votre médecin. Les appareils BiPAP peuvent être particulièrement bénéfiques pour certains types d'apnée centrale du sommeil, bien qu'ils ne doivent pas être utilisés pour l'apnée centrale du sommeil associée à l'insuffisance cardiaque [4].

La BiPAP offre différents réglages de pression pour l'inspiration et l'expiration, ce qui peut être plus confortable et plus efficace pour les personnes ayant des problèmes respiratoires spécifiques.

Appareils PPC de voyage

Un appareil PPC de voyage est une solution pratique pour les personnes souffrant de SAOS qui dorment occasionnellement hors de chez elles. Ces appareils sont petits, légers et faciles à transporter, ce qui les rend idéaux pour les voyages. Bien qu'il soit possible d'emporter un appareil de PPC traditionnel en voyage, son design plus volumineux peut être encombrant et moins pratique. Les appareils PPC de voyage offrent les mêmes fonctionnalités essentielles dans un format plus portable et plus convivial, ce qui vous permet de maintenir votre régime thérapeutique où que vous soyez [5].

Avez-vous besoin d'une ordonnance pour un appareil de PPC ?

Tous les appareils de PPC doivent être prescrits par un médecin. La Food and Drug Administration les réglemente en tant que dispositifs médicaux de classe II. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé agréé pour s'assurer que le traitement est sûr et efficace. Votre médecin peut également demander une étude de titrage pendant la nuit afin de déterminer le réglage de pression qui vous convient le mieux. Cette étude permet d'adapter le traitement à vos besoins spécifiques et d'en optimiser l'efficacité.

L'assurance-maladie ou l'assurance santé prend-elle en charge le coût d'un appareil de PPC ?

Le coût d'un appareil de PPC et des fournitures connexes est souvent pris en charge, au moins partiellement, par le système national d'assurance maladie, l'Assurance Maladie. En général, les patients ont besoin d'une prescription médicale et peuvent être amenés à subir une étude du sommeil pendant la nuit pour confirmer le diagnostic d'apnée obstructive du sommeil.

Une fois l'ordonnance délivrée, une partie du coût de la machine PPC, du masque et des autres accessoires nécessaires peut être remboursée par l'Assurance Maladie. En outre, de nombreuses assurances complémentaires, appelées « mutuelles », peuvent couvrir les frais supplémentaires non remboursés par l'assurance maladie nationale, réduisant ainsi le reste à charge des patients.

Pour s'assurer d'être couvert, il est important de suivre les étapes appropriées :

  • Obtenir un diagnostic et une ordonnance d'un professionnel de la santé agréé.
  • S'assurer que la machine PPC et les accessoires sont achetés auprès d'un fournisseur reconnu qui peut fournir la documentation nécessaire au remboursement.
  • Soumettre les documents requis, y compris l'ordonnance et les reçus, à l'Assurance maladie et à votre mutuelle, le cas échéant.

Questions fréquentes

Quels sont les trois types de machines PPC ?

Les trois types de machines PAP sont la PPC (pression positive continue), l'APAP (pression positive auto-ajustable) et la BiPAP (pression positive à deux niveaux).

Pourquoi utiliser la BiPAP au lieu de la PPC ?

La BiPAP est utilisée à la place de la PPC si le traitement par PPC n'est pas efficace ou si le patient a d'autres problèmes respiratoires pendant le sommeil. Elle offre différents réglages de pression pour l'inspiration et l'expiration, ce qui la rend plus confortable pour certains utilisateurs.

Quelle est la PPC la plus populaire ?

Les appareils PPC les plus populaires sont souvent ceux qui offrent des performances fiables, des fonctions de confort et une grande facilité d'utilisation, comme le ResMed AirSense 10 et le Philips DreamStation.
Dépistage gratuit en ligne
Prenez 3 minutes pour évaluer votre risque d'apnée du sommeil
Dr Thierry CASTERA, médecin du sommeil
Sources
À découvrir également
À découvrir également
02.06.2024
11.06.2024
01.08.2023