Le ronflement pendant la grossesse

11.06.2024

Auteur du texte
L'équipe SleepDoctor
Article vérifié
Notre équipe éditoriale, ainsi que nos experts médicaux étudient chaque article avec soin, pour s’assurer de la précision des informations et de la fiabilité des sources
Contenu à jour
Nous vérifions que le contenu de nos articles est en phase avec la littérature scientifique ainsi qu’avec les dernières recommandations des experts
A titre d'information uniquement.
Consultez votre médecin ou prenez RDV gratuitement avec notre équipe médicale.
Principaux enseignements
  • Le ronflement pendant la grossesse est souvent causé par des changements hormonaux, la rétention d'eau et la prise de poids, qui peuvent entraîner une congestion nasale et une restriction du flux d'air.
  • Si le ronflement peut être inoffensif, il peut être le signe d'une affection plus grave, comme l'apnée du sommeil, qui peut entraîner des risques tels que l'hypertension artérielle, la pré-éclampsie et l'accouchement prématuré.
  • Parmi les moyens efficaces de réduire les ronflements pendant la grossesse, citons le sommeil sur le côté, l'utilisation de bandelettes nasales, le maintien d'un poids sain et la consultation d'un médecin en cas de problèmes persistants.
La grossesse entraîne une multitude de changements dans le corps d'une femme, certains attendus, d'autres moins. L'un des changements surprenants que connaissent de nombreuses femmes enceintes est le ronflement. Bien qu'il puisse sembler s'agir d'une gêne mineure, le ronflement pendant la grossesse peut parfois être le signe de problèmes de santé plus importants.

Quelle est la cause du ronflement soudain pendant la grossesse ?

Le ronflement pendant la grossesse peut prendre de nombreuses femmes par surprise, surtout si elles n'ont jamais ronflé auparavant. L'apparition soudaine du ronflement est généralement due à une combinaison de changements physiologiques qui se produisent lorsque votre corps s'adapte à la croissance du bébé. Ces changements peuvent affecter votre respiration et votre débit d'air, ce qui entraîne des ronflements.

Changements hormonaux et congestion nasale

Pendant la grossesse, l'augmentation des niveaux d'hormones telles que l'œstrogène et la progestérone provoque des changements physiques qui peuvent restreindre la circulation de l'air dans le nez. Ces poussées hormonales entraînent une augmentation du flux sanguin et un gonflement des voies nasales et des voies respiratoires, ce qui rend les femmes enceintes plus sujettes à la congestion nasale [1]. Cette congestion peut rendre la respiration par le nez plus difficile, ce qui augmente considérablement le risque de ronflement.

Rétention des liquides

Lorsque vous vous allongez, le sang et les autres liquides ont tendance à se déplacer vers différentes parties du corps, y compris autour du cou. Pendant la grossesse, les femmes ont un volume sanguin plus élevé, ce qui entraîne une plus grande rétention de liquide. Cette accumulation de liquide près des voies respiratoires peut restreindre la circulation de l'air pendant le sommeil, ce qui favorise le ronflement.

Prise de poids

Pour la plupart des grossesses, l'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) recommande une prise de poids de 11 à 16 kg.

Que vous soyez ou non dans cette fourchette, la prise de poids, en particulier au cours du troisième trimestre, peut exercer une pression sur les muscles qui maintiennent les voies respiratoires ouvertes pendant la nuit. Cette pression supplémentaire peut entraîner une apnée obstructive du sommeil et des ronflements [2].
Dépistage gratuit en ligne
Prenez 3 minutes pour évaluer votre risque d'apnée du sommeil
Dr Thierry CASTERA, médecin du sommeil

Autres facteurs contribuant au ronflement

Parfois, des causes multiples peuvent déclencher le ronflement pendant la grossesse. Le ronflement peut résulter d'une combinaison de changements physiques dus à la grossesse et d'autres facteurs contributifs, tels que

Dormir sur le dos, ce qui réduit l'espace dans les voies respiratoires supérieures.
Boire de l'alcool, fumer des cigarettes ou prendre des médicaments sédatifs durant la nuit.
Certains traits du visage qui rétrécissent les voies respiratoires

Il se peut également que vous ayez ronflé avant d'être enceinte, mais que vous le remarquiez davantage aujourd'hui. Cela peut être dû au fait que vous ne dormez pas aussi bien qu'avant ou que vous êtes plus à l'écoute de votre corps pendant la grossesse.

Quand le ronflement commence-t-il pendant la grossesse ?

Le ronflement pendant la grossesse commence souvent au cours du deuxième trimestre, vers la 16ᵉ semaine, lorsque les hormones de grossesse commencent à provoquer une congestion nasale [3]. Il devient plus fréquent au cours du troisième trimestre, à mesure que le corps subit d'autres changements. Cependant, toutes les femmes enceintes ne ronflent pas, et certaines ronflaient déjà avant de tomber enceintes.

Les ronflements cesseront-ils après la grossesse

Des études estiment que le ronflement cessera après la grossesse dans la moitié des cas. Étant donné que de multiples facteurs peuvent être à l'origine du ronflement, il est impossible de prédire avec certitude si le ronflement persistera après la grossesse. Cependant, même si les perturbations respiratoires pendant le sommeil persistent après l'accouchement, elles deviennent généralement moins graves.

Le ronflement pendant la grossesse est-il dangereux ?

Le ronflement pendant la grossesse peut parfois être plus qu'un simple désagrément. Si un ronflement occasionnel est généralement inoffensif, un ronflement fréquent ou bruyant peut être le signe d'une affection plus grave, telle que l'apnée du sommeil. L'apnée du sommeil est un trouble caractérisé par des arrêts et des redémarrages répétés de la respiration pendant le sommeil, ce qui entraîne une réduction des niveaux d'oxygène [4].

Pour les femmes enceintes, cela peut présenter des risques pour la mère et le bébé. Les complications potentielles sont les suivantes

  • Hypertension artérielle : le ronflement peut être lié à une élévation de la tension artérielle, ce qui est préoccupant pendant la grossesse.
  • Pré-éclampsie : il s'agit d'une complication grave de la grossesse caractérisée par une hypertension artérielle et des signes de dommages à d'autres organes, souvent le foie et les reins. Le ronflement et l'apnée du sommeil peuvent augmenter le risque de pré-éclampsie [5].
  • Diabète gestationnel : Certaines données suggèrent que les troubles respiratoires du sommeil, y compris le ronflement, pourraient être associés à un risque accru de diabète gestationnel [6].
  • Faible poids à la naissance : Un sommeil de mauvaise qualité et des problèmes respiratoires peuvent potentiellement affecter la croissance du fœtus, entraînant un faible poids à la naissance.

Il est essentiel de surveiller le ronflement et d'en discuter avec votre médecin. Il peut vous aider à déterminer si une évaluation ou un traitement supplémentaire est nécessaire pour garantir la santé et la sécurité de la mère et du bébé.

Si je ronfle, est-ce que je souffre d'apnée du sommeil ?

Toutes les personnes qui ronflent ne souffrent pas ou ne souffriront pas d'apnée du sommeil. Cependant, le ronflement peut être un signe de cette maladie s'il s'accompagne d'autres symptômes. À surveiller :

  • Une respiration haletante
  • Sécheresse buccale
  • Réveils fréquents
  • Pauses dans la respiration

Si vous remarquez ces symptômes en plus de ronfler la plupart des nuits, il est important de demander à votre médecin de procéder à une étude du sommeil. Une étude du sommeil peut aider à diagnostiquer l'apnée du sommeil et à déterminer le meilleur plan d'action pour assurer votre santé et celle de votre bébé.

Vous pouvez également prendre rendez-vous pour une téléconsultation avec l'un de nos médecins spécialistes du sommeil. Commencez par répondre à notre questionnaire de 3 minutes pour déterminer le risque d'apnée du sommeil.

Quels sont les risques du ronflement chez la femme enceinte ?

Le ronflement peut entraîner certaines complications pendant la grossesse. En plus d'altérer la qualité du sommeil et de provoquer une fatigue chronique, le ronflement peut avoir un impact sur les relations amoureuses et augmenter le risque d'apnée du sommeil. Ce risque est encore plus élevé chez les femmes enceintes en surpoids.

Le ronflement peut également entraîner une mauvaise oxygénation du sang, ce qui présente des risques pour la future mère et le fœtus. Par exemple, des études récentes ont montré que les femmes qui ronflent pendant leur grossesse sont plus susceptibles d'accoucher prématurément [7]. En outre, le recours à la césarienne est deux fois plus fréquent chez les femmes qui ronflent que chez celles qui ne ronflent pas. En outre, le ronflement peut entraîner une inflammation du placenta, ce qui risque d'affecter la santé du bébé.

Compte tenu de ces risques, les gynécologues orientent souvent les futures mères vers un spécialiste du sommeil, tel qu'un ORL, pour une évaluation et une prise en charge plus approfondies.

Comment réduire les ronflements pendant la grossesse ?

Diverses méthodes peuvent aider à réduire le ronflement pendant la grossesse, notamment

  • Utilisez des rinçages à l'eau salée, des bandelettes nasales ou des dilatateurs nasaux pour soulager la congestion nasale.
  • Dormez sur le côté plutôt que sur le dos pour garder vos voies respiratoires ouvertes.
  • Utilisez un lit réglable ou un coussin cunéiforme pour surélever le haut de votre corps pendant le sommeil.
  • Évitez de prendre trop de poids pendant la grossesse en adoptant un régime alimentaire équilibré et en faisant régulièrement de l'exercice, selon les recommandations de votre prestataire de soins de santé.
  • Évitez l'alcool, le tabac et les médicaments sédatifs, car ils peuvent exacerber le ronflement.
  • Maintenez une bonne hygiène de sommeil en évitant la caféine en fin de journée et en suivant un horaire de sommeil cohérent.

N'oubliez pas de consulter votre médecin si vous ronflez fréquemment ou si vous avez des difficultés respiratoires pendant votre sommeil. Votre médecin peut déterminer si votre ronflement est lié à l'apnée du sommeil ou à d'autres problèmes de santé, ce qui vous permettra de recevoir les soins et le soutien appropriés.

Questions fréquentes

Pourquoi est-ce que je dors trop pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, les changements hormonaux, la fatigue physique et le besoin accru de repos peuvent entraîner une somnolence excessive. Votre corps travaille dur pour soutenir le développement du bébé, ce qui nécessite plus d'énergie et de repos.

Le ronflement de grossesse s'aggrave-t-il si vous ronflez déjà ?

Oui, si vous ronfliez avant la grossesse, vous pourriez constater une augmentation de la fréquence et de l'intensité des ronflements en raison de facteurs supplémentaires liés à la grossesse, tels que la prise de poids et les changements hormonaux.

Comment mieux dormir pendant la grossesse ?

Pour mieux dormir pendant la grossesse, essayez les conseils suivants :

  • Établissez une routine cohérente à l'heure du coucher.
  • Utilisez des coussins de grossesse pour vous soutenir.
  • Évitez la caféine et les repas lourds avant le coucher.
  • Pratiquez des techniques de relaxation telles que la respiration profonde ou des étirements doux avant de dormir.

Quelles sont les solutions au ronflement pendant la grossesse ?

  • Dormir sur le côté plutôt que sur le dos.
  • Utiliser un humidificateur ou des bandelettes nasales pour soulager la congestion nasale.
  • Surélever le haut du corps à l'aide d'oreillers ou d'un lit réglable.
  • Maintenir un poids sain.
  • Éviter l'alcool, le tabac et les médicaments sédatifs.
  • Consulter votre médecin pour obtenir des conseils personnalisés et des traitements éventuels.
Dépistage gratuit en ligne
Prenez 3 minutes pour évaluer votre risque d'apnée du sommeil
Dr Thierry CASTERA, médecin du sommeil
Sources