Apnée du sommeil remède de grand-mère

14.05.2024

Auteur du texte
L'équipe SleepDoctor
Article vérifié
Notre équipe éditoriale, ainsi que nos experts médicaux étudient chaque article avec soin, pour s’assurer de la précision des informations et de la fiabilité des sources
Contenu à jour
Nous vérifions que le contenu de nos articles est en phase avec la littérature scientifique ainsi qu’avec les dernières recommandations des experts
A titre d'information uniquement.
Consultez votre médecin ou prenez RDV gratuite avec notre équipe médicale.
Une fois que le spécialiste du sommeil a diagnostiqué l'apnée du sommeil, l'étape suivante consiste à la traiter. Bien que les traitements médicaux tels que les appareils de PPC soient efficaces, de nombreuses personnes recherchent des remèdes naturels et holistiques. Dans cet article, nous allons explorer divers "remèdes de grand-mère" pour l'apnée du sommeil, y compris les changements de mode de vie, les remèdes maison et les traitements naturels. Ces solutions simples et quotidiennes peuvent aider à gérer les symptômes et à améliorer la qualité du sommeil, en offrant une approche complémentaire aux traitements médicaux traditionnels.

Nous vous encourageons à mettre en œuvre les changements qui vous conviennent, mais n'oubliez pas que les modifications du mode de vie sont destinées à compléter votre plan de traitement, et non à remplacer les conseils d'un médecin.

Maintenir un poids sain

Les médecins recommandent souvent aux personnes souffrant d'apnée du sommeil de perdre du poids [1]. L'excès de poids, en particulier dans la partie supérieure du corps, peut augmenter le risque d'obstruction des voies respiratoires et rétrécir les voies nasales. Ces obstructions peuvent provoquer des pauses respiratoires soudaines ou prolongées pendant le sommeil.

Le maintien d'un poids sain peut réduire de manière significative les symptômes de l'apnée du sommeil. Une perte de poids, même modeste, peut aider à ouvrir la gorge et à soulager la pression. Si vous pensez que votre apnée du sommeil est liée à votre poids, consultez votre prestataire de soins de santé afin de mettre en place un plan de soutien.

Évitez la caféine et les repas copieux à l'approche du coucher

La consommation de caféine en fin de journée peut nuire à la capacité de s'endormir et de rester endormi. En outre, les repas copieux avant le coucher peuvent provoquer des malaises et des indigestions, ce qui rend plus difficile la détente et le sommeil. Ces mesures favorisent non seulement un meilleur sommeil, mais réduisent également le risque de reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Pour une qualité de sommeil optimale, essayez de prendre votre dernier repas au moins deux à trois heures avant de vous coucher et évitez les boissons contenant de la caféine l'après-midi et le soir.

Arrêter de fumer

Le tabagisme peut aggraver l'apnée du sommeil en augmentant l'inflammation et la rétention de liquide dans les voies aériennes supérieures. Des études montrent que les fumeurs sont trois fois plus susceptibles de souffrir d'apnée obstructive du sommeil que les non-fumeurs [2]. Arrêter de fumer est un pas important vers un meilleur sommeil et une meilleure santé générale.

Si vous avez du mal à arrêter de fumer, cherchez du soutien. De nombreuses communautés proposent des programmes gratuits d'aide au sevrage tabagique. En outre, des patchs ou des gommes à la nicotine peuvent aider à réduire les envies de fumer.

Éviter l'alcool, les sédatifs et les somnifères

L'alcool [3], les sédatifs et les somnifères détendent les muscles de la gorge qui contrôlent la respiration. Ce relâchement peut entraîner des ronflements et perturber votre cycle de sommeil. En outre, l'alcool peut provoquer une inflammation des voies respiratoires, ce qui bloque encore davantage le passage de l'air.

Fixez-vous un objectif précis pour réduire votre consommation d'alcool, par exemple ne pas boire juste avant d'aller au lit ou limiter la consommation d'alcool aux week-ends.

Dormir sur le côté

Si vous dormez sur le dos, votre langue et votre palais mou peuvent s'appuyer contre l'arrière de votre gorge, bloquant ainsi vos voies respiratoires. Dormir sur le côté permet d'éviter cela. Pour vous empêcher de rouler sur le dos pendant votre sommeil, essayez l'astuce de la balle de tennis. Cousez une balle de tennis dans le dos de votre pyjama ou attachez-la avec une bande autour de votre taille. Cela rendra inconfortable le fait de dormir sur le dos, ce qui encouragera le sommeil sur le côté.

Faire de l'exercice régulièrement

L'exercice régulier peut améliorer les symptômes de l'apnée du sommeil en augmentant votre niveau d'énergie, en renforçant votre cœur et en favorisant la perte de poids. Des activités comme la marche, le jogging ou la natation sont bénéfiques, mais le yoga et les exercices avec la langue sont particulièrement efficaces pour l'apnée du sommeil.

Pratiquer le yoga pour améliorer la respiration

Le yoga peut améliorer votre force respiratoire et favoriser une meilleure circulation de l'oxygène. L'apnée du sommeil est souvent liée à une diminution de la saturation en oxygène du sang. Le yoga peut améliorer vos niveaux d'oxygène grâce à divers exercices de respiration, contribuant ainsi à réduire le nombre d'interruptions de sommeil. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié.

Muscler votre langue

L'apnée obstructive du sommeil se caractérise par le relâchement des muscles de la gorge et l'obstruction des voies respiratoires, entraînant un arrêt partiel (hypopnée) ou total (apnée) de la respiration. Ce manque de tonus musculaire peut faire basculer la base de la langue vers l'arrière et bloquer les voies respiratoires. Le génioglosse, le muscle qui propulse la langue, est souvent la clé de ces dysfonctionnements.

Une rééducation correcte de la langue peut contribuer de manière significative à lutter contre les troubles respiratoires du sommeil tels que le ronflement et l'apnée du sommeil. Une étude a même démontré que jouer d'un instrument à vent appelé didgeridoo était efficace pour renforcer ces muscles et réduire les symptômes. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Maintenir le passage nasal ouvert

Essayez de garder vos voies nasales ouvertes pendant la nuit. Veillez à ce que votre environnement de sommeil soit exempt d'allergènes en lavant régulièrement le linge de lit et en passant l'aspirateur, surtout si votre apnée du sommeil est légère. Pour les personnes souffrant d'allergies ou d'autres obstructions nasales, l'utilisation d'antihistaminiques et de sprays nasaux délivrés sur ordonnance peut apporter un soulagement significatif du ronflement et de l'apnée du sommeil.

Discutez avec votre médecin de l'utilisation de décongestionnant nasaux ou d'antihistaminiques, car certains médicaments ne sont recommandés que pour une utilisation à court terme.

Utiliser un humidificateur

Les humidificateurs sont des appareils qui ajoutent de l'humidité à l'air. L'air sec peut irriter votre système respiratoire et votre corps. L'utilisation d'un humidificateur permet de dégager les voies respiratoires, de réduire la congestion et de favoriser une respiration plus claire.

Utiliser des appareils bucco-dentaires

Les appareils buccaux peuvent aider à lutter contre l'apnée du sommeil en repositionnant la mâchoire ou la langue afin de maintenir les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil. Les deux principales catégories sont les dispositifs d'avancement mandibulaire et les dispositifs de stabilisation de la langue. Ces appareils fonctionnent en déplaçant votre mâchoire inférieure ou votre langue vers l'avant, réduisant ainsi l'obstruction au fond de votre gorge.

Consultez un spécialiste du sommeil pour choisir un type de traitement.

Essayer les plantes et les huiles essentielles

Certaines plantes et huiles essentielles sont connues pour leurs propriétés apaisantes ou sédatives et peuvent améliorer naturellement la qualité du sommeil. Les vertus calmantes de la valériane, aux effets relaxants, permettent souvent de dormir sans soutien médicamenteux. Les huiles de camomille et de lavande sont également connues pour améliorer la qualité du sommeil. En cas de congestion nasale ou de difficultés respiratoires, d'autres plantes et aliments peuvent apporter un soulagement. L'ajout d'un peu d'ail et de noix à votre alimentation quotidienne peut contribuer à améliorer votre respiration et à réduire la fréquence des épisodes d'apnée du sommeil.
Clause de non-responsabilité: Bien qu'il ne soit pas possible de traiter complètement l'apnée du sommeil, vous pouvez la gérer en modifiant votre mode de vie, par exemple en maintenant un poids santé, en pratiquant le yoga et en changeant votre position de sommeil. N'oubliez pas que ces mesures font partie d'un plan de traitement complet. Consultez toujours un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic correct et des recommandations de traitement. Il pourra vous indiquer la meilleure marche à suivre, qui peut inclure l'utilisation d'un appareil de PPC ou d'autres traitements médicaux, ainsi que des changements de mode de vie.
Vous pouvez prendre rendez-vous pour une téléconsultation avec l'un de nos médecins spécialistes du sommeil. Commencez par répondre à notre questionnaire gratuit de 3 minutes pour évaluer votre profil de risque d'apnée du sommeil.

Questions fréquentes

Comment dormir pour ne pas faire d'apnée du sommeil ?

Dormez sur le côté pour éviter que votre langue et votre palais mou ne bloquent vos voies respiratoires. Utilisez l'astuce de la balle de tennis pour éviter de rouler sur le dos.

Comment soigner l'apnée du sommeil sans appareil ?

L'apnée du sommeil peut être traitée par des changements de mode de vie tels que la perte de poids, l'évitement de l'alcool et des sédatifs, l'utilisation d'appareils buccaux et la pratique d'exercices tels que le yoga pour renforcer les muscles des voies respiratoires. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quelle plante pour l'apnée du sommeil ?

La valériane est connue pour ses effets calmants et peut contribuer à améliorer naturellement la qualité du sommeil. Les huiles de camomille et de lavande sont également bénéfiques pour favoriser un meilleur sommeil.

Quels aliments éviter apnée du sommeil ?

Il faut éviter les aliments qui peuvent provoquer une inflammation ou une congestion, comme les produits laitiers, les viandes grasses et les glucides raffinés. La réduction de la consommation d'alcool et de caféine peut également contribuer à améliorer la qualité du sommeil et à réduire les symptômes de l'apnée du sommeil.
Sources